Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Silence

Tu as perdu le goût d’apporter ta voix au grand concert des élections nationales. Dans ta jeunesse, tu as plusieurs fois répété ce geste, sans passion particulière. Tu ne le vivais pas plus comme un honneur que comme une corvée : c’était un simple acte...

Lire la suite

Montagnes

Jadis, tu te confrontais régulièrement à l’imposante beauté des montagnes ; ce n’est plus le cas aujourd’hui, et ce contact te manque. Tu aimais te heurter à leur immensité rocheuse, bien plus lourde que toi et pourtant révélatrice de ton propre poids...

Lire la suite

Tropiques

Loin des villes, la nuit tropicale n’est qu’une rumeur stridente d’insectes, d’oiseaux et de batraciens, un concert ininterrompu de sifflements, de grésillements et d’alarmes, un soulèvement brutal de créatures invisibles que les premières lueurs du jour...

Lire la suite

Ironie

Cette époque ne sait plus vivre qu’à cent à l’heure : tu entends beaucoup de gens exprimer ce sentiment sur le ton du regret. Toi-même, tu dresses parfois ce constat désolé. Mais en vérité, ce qui te frappe le plus souvent, ce n’est pas que ce temps croie...

Lire la suite

Oiseaux

Aux timides premières lueurs du jour, un merle vient siffler sous ton balcon, en modulant à l’extrême toutes les mélodies sentimentales qui traversent sa tête d’oiseau. La bise du matin peut bien lui être hostile, lui geler les pattes et lui mordre les...

Lire la suite

Souvenir

Tu foules les rues de Westmount, le quartier résidentiel de Montréal où Leonard Cohen a vu le jour et passé son enfance. Tu caresses un instant l’espoir qu’il va surgir, là, derrière ce bloc de neige sale et durcie qu’un bulldozer a amassé contre l’angle...

Lire la suite

Langues

Progressant maladroitement sur les trottoirs enneigés et gelés de Montréal, tu te baignes dans le flot chaotique des paroles qui nourrissent les artères et font battre le cœur de toute ville. Ici, le français et l’anglais se livrent à une empoignade qui...

Lire la suite

Empreintes

Tout a commencé dans l’enfance, bien sûr. Sur le pick-up du salon, tu écoutais les disques de tes parents sans te soucier outre mesure des noms ou des visages qui figuraient sur les pochettes, des styles qu’ils renfermaient, de la place qu’ils tenaient...

Lire la suite