Hiers

Publié le par Richard Robert

La mémoire
N'est plus qu'un seuil
Où tu viens
T'essuyer la pensée
Paillasse chargée
Micro-poussières
Brindilles
Bourbes séchées
Insectes vides
Faune et flore
Des dessous de godasses
Tu viens t'y consoler
De l'impossibilité
Des voyages
De ces retours
Qui ne s'encombrent plus
D'allers
Tu y ramènes
Tes encore
Tes toujours
Tes jamais plus
Derrière la porte close
Les hiers
Dans leurs grabats
Se secouent
De rires silencieux
Les vieilles heures
Ont gagné
Leur arthrose
Combattante
Leurs rhumatismes
Dirigent tes pas

Publié dans Empreintes - 1997

Commenter cet article